Biographie

Maire de Boussy-Saint-Antoine depuis 2008 et Député de la 9e circonscription de l'Essonne depuis le 4 juillet 2014 ...

En savoir plus

Circonscription

De la Seine à l'Yerres en passant par la Forêt de Sénart, découvrez notre circonscription et les 4 cantons ...

En savoir plus

L’équipe

Pour coordonner ses actions à l'Assemblée Nationale et en circonscription, je m’appuie sur mon équipe parlementaire ...

En savoir plus

Me contacter

Je suis votre élu. Je reçois sur rendez-vous à l’Assemblée nationale ou aux permanences que j’assure chaque semaine ...

En savoir plus

Newsletter

Inscrivez-vous à ma lettre d'information pour vous suivre mon actualité à l’Assemblée et en circonscription ...

En savoir plus

Financement des entreprises et surendettement des ménages : Romain Colas interroge le gouverneur de la Banque de France.

Mercredi 2 mars, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, était auditionné par la Commission des Finances de l’Assemblée nationale.

A cette occasion, je l’ai interrogé sur sa votre volonté de faire émerger de nouveaux produits d’épargne mais aussi sur les moyens législatifs à mettre en œuvre pour poursuivre la lutte contre le surendettement qui – malgré une baisse de 6% du nombre de dossiers depuis 2014 – concerne, encore aujourd’hui, 217 000 de nos concitoyens.

Retrouvez ci-dessous mon intervention, suivie de sa réponse.

Je m’inscris dans la continuité des questions posées précédemment sur l’union de financement et d’investissement que vous avez envisagée avec votre homologue allemand.

A échelle nationale, au-delà des initiatives européennes que vous appelez de vos vœux, vous avez évoqué la nécessité de mobiliser l’épargne française et de la réorienter en faveur du financement des entreprises, tout en exprimant votre volonté de faire émerger de nouveaux produits d’épargne.

Je souhaiterais savoir quel rôle entend jouer la Banque de France vis-à-vis du réseau bancaire français en la matière et quelles discussions vous avez pu engager avec les autorités gouvernementales, dès lors que vous insistez sur la nécessité que ces nouveaux produits d’épargne soient créés en veillant à la neutralité fiscale, notamment pour accroître leur attractivité.

Par ailleurs, je voudrais également évoquer la question du surendettement des ménages. Bien que nous ayons observé une baisse d’environ 6% du nombre de dossiers traités depuis 2014, celui-ci s’élève malgré tout à 217 000 en 2015. Je voudrais que vous nous disiez quelles sont, selon vous, les raisons de la baisse de ce nombre de dossiers que vous avez eu à traiter en 2015.

Enfin, je voudrais savoir si vous considérez que notre législation doit encore s’adapter pour prévenir le surendettement. Car même si nous notons une baisse notable de 6%, 217 000 ménages restent concernés par le surendettement en 2015, et c’est évidemment trop.


Surendettement des ménages - Question de Romain... par romaincolas

Réponse de François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France


Surendettement des ménages - FrançoisVilleroy...par romaincolas

 

lien parti socialistelien Assemblée nationale

Assemblée nationale

Le site de l'Assemblée nationale
  • Aucun résultat ne correspond à votre recherche