Baisse du chômage et reprise économique : un signal encourageant à conforter

Progressivement les voyants passent au vert pour l'économie française: croissance, investissement, balance commerciale, etc...
Aujourd'hui, le chômage affiche sa plus forte baisse mensuelle depuis 16 ans, attestant ainsi la reprise progressive de l’économie française.

Ce mardi, Pôle Emploi a publié les chiffres du chômage pour mars 2016. Avec 3 531 000 demandeurs d’emplois de catégorie A, soit une baisse de 60 000 demandeurs par rapport à février 2016 dont 508 000 demandeurs de moins de 25 ans, soit une baisse de 6,6% en un an (542 000 en mars 2015), les compteurs enregistrent la plus forte baisse depuis 16 ans (août 2000).

Oui ça va mieux en France. Mais le chemin est encore long pour que chaque Français-e en mesure concrètement les effets. Pourtant, les faits sont là.

Non seulement l’industrie, soutenue par l’Etat, repart en France : du contrat STX-MSC Croisière de 4 milliards d’euros qui achève de sauver les chantiers navals de Saint-Nazaire aux sous-marins DCNS vendus aujourd’hui pour 34 milliards d’euros à l’Australie, les fleurons industriels de la France réalisent des performances historiques ces derniers jours.

Mais encore, ce sont tous les indicateurs économiques qui sont en train de passer au vert depuis quelques mois : redémarrage de la construction après 15 trimestres de baisse consécutifs pour l’artisanat du bâtiment (source CAPEB), production repartie avec un taux d’utilisation des capacités dans l’industrie de +2% au premier trimestre (source INSEE), plus de 20 milliards d’euros d’exportations l’année dernière (source Banque de France) ou encore 40 milliards d’euros d’investissements directs étrangers en France en 2015, soit le plus haut niveau depuis 2008 (source Banque de France).

Enfin, le dispositif Embauche PME - lancé pour soutenir l’emploi des TPE et PME françaises dans le cadre du grand plan d’urgence contre le chômage annoncé par le Président - est aujourd’hui à un rythme de 5 000 embauches par jour et porte celles-ci, avec un total de 210 000 nouvelles embauches réalisées en 3 mois (dont 70% de CDI), à leur plus haut niveau depuis 5 ans (source ACOSS).

Le second volet du plan - qui comprend 500 000 formations destinées à doper les emplois dans les métiers qui peinent à recruter- se déploie actuellement lui aussi.

Ces dispositifs et les résultats qu'ils produisent doivent, plus que jamais, nous encourager à rester mobilisés chaque jour, à chaque instant, pour que ces voyants restent au vert.