PLFSS 2017 – Mieux protéger les Français et préserver notre modèle social, tel est le sens de l’action de la majorité depuis 2012

Depuis 2012, de nouveaux droits ont été créés, le soutien à celles et ceux qui en ont le plus besoin a été renforcé et les injustices ont été corrigées.

Ces actions ont été menées tout en rétablissant l’équilibre du régime général de la sécurité sociale.

La généralisation du tiers-payant, la protection universelle maladie, la généralisation de l’accès à une complémentaire santé, l’élargissement de la CMU (Couverture Maladie Universelle), la diminution du reste à charge, sont autant de mesure qui ont permis de mieux protéger les Français-es.

Demain, grâce à l’action de la majorité, les soins dentaires seront véritablement accessibles à tous-tes.

Ces changements ont été menés tout en transformant notre système de santé afin d’assurer sa qualité, son efficacité et sa pérennité.

Mieux protéger, la majorité l’a assuré en réformant les retraites et en garantissant la pérennité de notre système par répartition. La justice a été renforcée par la reconnaissance de l’engagement des jeunes actifs, la validation des périodes d’apprentissage, la possibilité de racheter les périodes d’études ou de stage.

Les retraites les plus modestes ont augmenté grâce à la revalorisation du minimum vieillesse et au soutien aux retraites des exploitants agricoles. La politique menée par la majorité depuis 2012 permet désormais la prise en compte des périodes de précarité : les conditions de validation d’un trimestre ont été réduites. Ceux qui ont commencé à travailler tôt peuvent prendre une retraite anticipée.

Enfin, là où les gouvernements précédents temporisaient, la pénibilité de chaque activité professionnelle est désormais prise en compte par l’ouverture à de nouveaux droits à la formation, à la diminution de l’activité ou au départ en retraite anticipé.

Mieux protéger, la majorité l’a fait en prenant mieux en compte les besoins des familles modestes. L’offre d’accueil des jeunes enfants a été pour permettre aux parents de concilier vie professionnelle et vie familiale.

Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale a permis de revaloriser des prestations indispensables aux Français, et en particulier aux familles : augmentation des droits à l’allocation de rentrée scolaire, à l’allocation de soutien familial, au complément familial et au revenu de solidarité active.

Les contraintes des travailleurs indépendants ont été prises en compte en abaissant leurs cotisations. La prime d’activité a été créée et elle bénéficie à tous les actifs, dès 18 ans.

Ces nouvelles garanties sont des droits durables : le retour à l’équilibre de notre sécurité sociale permet à chacun d’avoir confiance en l’avenir de notre modèle social et des droits qu’il apporte.