Biographie

Maire de Boussy-Saint-Antoine depuis 2008 et Député de la 9e circonscription de l'Essonne depuis le 4 juillet 2014 ...

En savoir plus

Circonscription

De la Seine à l'Yerres en passant par la Forêt de Sénart, découvrez notre circonscription et les 4 cantons ...

En savoir plus

L’équipe

Pour coordonner ses actions à l'Assemblée Nationale et en circonscription, je m’appuie sur mon équipe parlementaire ...

En savoir plus

Me contacter

Je suis votre élu. Je reçois sur rendez-vous à l’Assemblée nationale ou aux permanences que j’assure chaque semaine ...

En savoir plus

Newsletter

Inscrivez-vous à ma lettre d'information pour vous suivre mon actualité à l’Assemblée et en circonscription ...

En savoir plus

Baisse de l'impôt sur le revenu et hausse du pouvoir d'achat: ma question à Christian Eckert

Cet après-midi, dans le cadre de la séance de Questions au Gouvernement, j'ai interrogé le Secrétaire d’Etat chargé du Budget, Christian Eckert, sur la baisse d’impôt sur le revenu d’un montant d’1 milliard d’euros, prévue dans la loi de finances 2017.

---

Merci Monsieur le Président,
Mes cher-e-s collègues,

Ma question s’adresse au Secrétaire d’Etat chargé du Budget.

Monsieur le Ministre,

La loi de finances de 2017 a prévu une baisse d’impôt sur le revenu d’un montant d’1 milliard d’euros.

Cette baisse complète les 5 milliards d’euros de gain de pouvoir d’achat dont ont pu bénéficier les ménages aux revenus modestes et moyens depuis 2014.

D’ores et déjà, les contribuables mensualisés sont concernés par les mesures nouvelles ont vu leur prélèvement baisser.

Il s’agit donc pour eux d’un gain immédiat de pouvoir d’achat. Il en sera de même, en février prochain, pour les contribuables s’acquittant de l’impôt par tiers.

Le gouvernement et la majorité font ainsi la démonstration qu’il est possible de réduire les prélèvements obligatoires tout en maitrisant la dépense publique.

Nous venons encore de la constater avec une baisse du déficit plus importante en 2016 que ne l’indiquaient les prévisions initiales, ce qui atteste une fois de la vacuité du sempiternel procès en insincérité budgétaire que nos collègues de l’opposition nous servent chaque année pour tenter vainement de faire oublier l’incurie de leur gestion passée.

Alors que la droite, emmenée par son champion, ambitionne de supprimer l’ISF au bénéfice des plus aisés et de procéder à des déremboursements massifs de dépense de santé au détriment de tous nos concitoyens, la gauche est parvenue à réduire de 17 milliards le déficit de l’Etat et à rétablir l’équilibre des comptes de la sécurité sociale.

Il est naturel qu’une part des bons résultats budgétaires liés à la fois aux politiques conduites et aux efforts consentis par les français soit rendue à ces derniers, notamment à ceux qui en ont le plus besoin.

C’est le sens des baisses successives de l’impôt sur le revenu.

Pouvez-vous donc nous dire, Monsieur le Ministre, combien de ménages bénéficieront cette année de ces mesures de justices fiscales et sociales?

Ci-dessous la vidéo de cette intervention et de la réponse du Ministre, Christian Eckert.

 
Baisse de l'impôt sur le revenu et hausse du... par romaincolas

 

lien parti socialistelien Assemblée nationale

Assemblée nationale

Le site de l'Assemblée nationale
  • Aucun résultat ne correspond à votre recherche