Biographie

Maire de Boussy-Saint-Antoine depuis 2008 et Député de la 9e circonscription de l'Essonne depuis le 4 juillet 2014 ...

En savoir plus

Circonscription

De la Seine à l'Yerres en passant par la Forêt de Sénart, découvrez notre circonscription et les 4 cantons ...

En savoir plus

L’équipe

Pour coordonner ses actions à l'Assemblée Nationale et en circonscription, je m’appuie sur mon équipe parlementaire ...

En savoir plus

Me contacter

Je suis votre élu. Je reçois sur rendez-vous à l’Assemblée nationale ou aux permanences que j’assure chaque semaine ...

En savoir plus

Newsletter

Inscrivez-vous à ma lettre d'information pour vous suivre mon actualité à l’Assemblée et en circonscription ...

En savoir plus

Contrat d’Intérêt National de la Porte Sud du Grand Paris: véritable booster pour l’Essonne !

La signature du Contrat d’Intérêt National (CIN) de la Porte Sud du Grand Paris, concrétisée vendredi 25 juin au matin sur le site de l’ancien hippodrome d’Evry, pose la première pierre d’un projet global multi scalaire, à la fois essonnien et francilien.

Il s’agit d’un projet d’aménagement du territoire qui va de la Seine-et-Marne à l’Essonne en passant par Moissy-Cramayel, à Grigny, Evry, Ris-Orangis ou encore Brétigny-sur-Orge… C’est un véritable booster pour notre département. Accessibilité, interconnexion et proximité seront au cœur de chacun de ces grands projets.

530 000 habitant-e-s sont concerné-e-s par ce contrat d’intérêt national qui témoigne d’un engagement de l’Etat en faveur d’une reconnaissance du besoin de solidarité nationale.

Par ce contrat d’intérêt national, l’Etat et les collectivités locales s’engagent chacun-e à hauteur de 15 millions d’euros par an pendant 5 ans, afin de financer plusieurs projets majeurs qui sont autant de leviers pour les transports, le développement économique, l’aménagement urbain et l’attractivité de notre territoire :

  • Transports
  • Réalisation de la gare TGV de Sénart sur le tracé de l’interconnexion qui contourne Paris par l’est, entre les gares actuelles de Massy-TGV et Chessy-Marne-la-Vallée (date d’entrée en service : 2030),
  • Etude de la création d’une liaison est-ouest entre les gares de Brétigny-sur-Orge (RER C) et Ris-Orangis (RER D),
  • Amélioration des interconnexions entre les pôles majeurs (Génopôle, Villaroche, Base Aérienne 217, Grand Stade… etc.)

Il s’agit là d’un engagement majeur et inédit en matière de transports publics qui bénéficiera à toutes les communes de notre circonscription et bien au-delà : Etiolles, Soisy, Saint-Germain-lès-Corbeil, ou encore Draveil bénéficieront de l’amélioration du fonctionnement de la ligne D du RER. L’attente d’engagements aussi significatifs en matière de transports – tant sur les modes lourds que sur les modes secondaires – n’a que trop duré pour nos territoires.

  • Numérique
  • Création d’une école du numérique avec deux nouvelles filières : « loisirs, sport et détente » autour du futur Grand Stade à Ris-Orangis et « drone et sécurité défense » autour de l’ex-Base Aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge.
  • Aménagement
  • Rénovation des grands ensembles urbains et développement du logement,
  • Développement équilibré de l’habitat, réduction du décrochage de certains quartiers, rénovation des grands ensembles. Pour exemple, la Base Aérienne 217 constitue la plus grande réserve foncière d’Île-de-France,
  • Plusieurs grandes opérations d’intérêt national comme le renouvellement du centre d’Evry (avec ouverture sur la ville du centre commercial « Evry 2 »), la création d’un centre sécuritaire francilien à Fleury-Mérogis, les requalifications de Grigny 2 et de La Grande Borne et enfin, le Grand Stade de Rugby sur les communes de Ris-Orangis et Bondoufle. Ce stade sera le premier au monde à être relié à un puits géothermique et ce sont près de 90% d’énergie renouvelable qui seront produits pour irriguer cette grande infrastructure,
  • Préservation des espaces naturels et paysagers autour de la Vallée de la Seine, des Bois de Sainte Eutrope et de l’Epine et revalorisation de plus de 100 hectares qui seront dévolus à l’agriculture de proximité.
  • Emploi
  • En termes d’emploi, la réhabilitation de la BA 217 représente un vivier de plus de 10 000 emplois. Le Grand Stade de Ris-Orangis / Bondoufle, quant à lui, incarne la promesse de 8000 à 10 000 emplois.

Définitivement ancrés dans le XXIème siècle, ces grands projets sont l’assurance d’une redynamisation de notre département, d’une décentralisation des grands pôles d’attractivité et d’une Grande Couronne replacée au premier plan du territoire francilien.

Ce contrat d’intérêt national, c’est la garantie que notre territoire soit un partenaire incontournable de la dynamique métropolitaine. C’est un message fort qu’envoie l’Etat à la banlieue qui devient ainsi une actrice principale de la dynamique de la Région Capitale.

En présence de :

Manuel Valls, Premier ministre

Emmanuelle Cosse, Ministre du Logement et de l’Habitat durable,

Hélène Geoffroy, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la ville,

Thierry Braillard, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargé des sports,

Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat auprès la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche,

Jean-François Carenco, Préfet de la Région Île-de-France,

François Durovray, Président du Conseil départemental de l’Essonne,

Jacques Barbaux, Président du Conseil départemental de Seine-et-Marne,

Olivier Léonhardt, Président de la Communauté d’Agglomération Cœur d’Essonne,

Francis Chouat, Président de la Communauté d’Agglomération de Grand Paris Sud,

Stéphane Raffalli, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération de Grand Paris Sud et Maire de Ris-Orangis,

Line Magne, Maire de Moissy-Cramayel.

Crédits photos : DR - Grand Paris Sud

 

 

lien parti socialistelien Assemblée nationale

Assemblée nationale

Le site de l'Assemblée nationale
  • Aucun résultat ne correspond à votre recherche