Biographie

Maire de Boussy-Saint-Antoine depuis 2008 et Député de la 9e circonscription de l'Essonne depuis le 4 juillet 2014 ...

En savoir plus

Circonscription

De la Seine à l'Yerres en passant par la Forêt de Sénart, découvrez notre circonscription et les 4 cantons ...

En savoir plus

L’équipe

Pour coordonner ses actions à l'Assemblée Nationale et en circonscription, je m’appuie sur mon équipe parlementaire ...

En savoir plus

Me contacter

Je suis votre élu. Je reçois sur rendez-vous à l’Assemblée nationale ou aux permanences que j’assure chaque semaine ...

En savoir plus

Newsletter

Inscrivez-vous à ma lettre d'information pour vous suivre mon actualité à l’Assemblée et en circonscription ...

En savoir plus

Nous ne sombrerons ni dans la peur ni dans le chaos

Hier, en fin de journée, une opération de police d’envergure a été conduite à Boussy-Saint-Antoine, commune dont je suis le Maire.

D’après les éléments communiqués par les forces de l’ordre et le Ministre de l’Intérieur, cette opération visait, dans le cadre d’une enquête des services et du parquet antiterroristes, l’interpellation de trois femmes soupçonnées de vouloir commettre un attentat motivé par l’islamisme radical.

Ces trois personnes ont été arrêtées et mises hors d’état de nuire. Jusque tard dans la nuit, des investigations ont été conduites par les services compétents.

Je veux rendre hommage aux policiers et aux magistrats qui, par leur travail et leur engagement, ont permis le succès de cette opération qui a, selon toute vraisemblance, évité la survenance d’un drame dans les réseaux de transports franciliens. Je veux témoigner également de notre solidarité avec le fonctionnaire des services de renseignement qui a été blessé au cours de l’interpellation des suspectes.

Je souhaite enfin saluer la dignité des habitants présents hier soir qui partageaient la stupeur de voir la ville de Boussy-Saint-Antoine marquée par ces faits, mais qui ont fait preuve de calme et de solidarité avec les fonctionnaires de police présents.

La menace terroriste qui a justifié l’opération a été neutralisée et rien n’indique que des risques particuliers pèsent à cette heure sur la commune. Pour autant, au cours de la nuit, le Directeur départemental de la sécurité publique et moi-même avons convenu du maintien à Boussy-Saint-Antoine d’un dispositif policier dans le secteur concerné et autour des équipements publics, notamment des écoles et du collège.

Les faits des dernières heures nous montrent à quel point la menace est présente dans notre pays et susceptible de se manifester en tout point, même le plus tranquille, comme Boussy-Saint-Anoine. C’est le sens des alertes maintes fois répétées par les pouvoirs publics, notamment encore hier matin par le Président de la République, et des mesures que nous mettons en œuvre, depuis janvier 2012, pour adapter le fonctionnement des services publics à cette menace.

Au-delà des mesures prises par les pouvoirs publics, les évènements d’hier soir nous rappellent cruellement à notre devoir collectif et individuel de vigilance. Nous ne nous laisserons pas entraîner dans la peur et le chaos par ceux qui veulent nous contester notre droit à vivre comme nous le voulons et nous resterons, dans la responsabilité et la solidarité, engagés et déterminés à prendre toutes les mesures utiles à la sécurité collective.

 

lien parti socialistelien Assemblée nationale

Assemblée nationale

Le site de l'Assemblée nationale
  • Aucun résultat ne correspond à votre recherche