Biographie

Maire de Boussy-Saint-Antoine depuis 2008 et Député de la 9e circonscription de l'Essonne depuis le 4 juillet 2014 ...

En savoir plus

Circonscription

De la Seine à l'Yerres en passant par la Forêt de Sénart, découvrez notre circonscription et les 4 cantons ...

En savoir plus

L’équipe

Pour coordonner ses actions à l'Assemblée Nationale et en circonscription, je m’appuie sur mon équipe parlementaire ...

En savoir plus

Me contacter

Je suis votre élu. Je reçois sur rendez-vous à l’Assemblée nationale ou aux permanences que j’assure chaque semaine ...

En savoir plus

Newsletter

Inscrivez-vous à ma lettre d'information pour vous suivre mon actualité à l’Assemblée et en circonscription ...

En savoir plus

Contrat d’Intérêt National de la Porte Sud du Grand Paris: véritable booster pour l’Essonne !

La signature du Contrat d’Intérêt National (CIN) de la Porte Sud du Grand Paris, concrétisée vendredi 25 juin au matin sur le site de l’ancien hippodrome d’Evry, pose la première pierre d’un projet global multi scalaire, à la fois essonnien et francilien.

Il s’agit d’un projet d’aménagement du territoire qui va de la Seine-et-Marne à l’Essonne en passant par Moissy-Cramayel, à Grigny, Evry, Ris-Orangis ou encore Brétigny-sur-Orge… C’est un véritable booster pour notre département. Accessibilité, interconnexion et proximité seront au cœur de chacun de ces grands projets.

530 000 habitant-e-s sont concerné-e-s par ce contrat d’intérêt national qui témoigne d’un engagement de l’Etat en faveur d’une reconnaissance du besoin de solidarité nationale.

Par ce contrat d’intérêt national, l’Etat et les collectivités locales s’engagent chacun-e à hauteur de 15 millions d’euros par an pendant 5 ans, afin de financer plusieurs projets majeurs qui sont autant de leviers pour les transports, le développement économique, l’aménagement urbain et l’attractivité de notre territoire :

  • Transports
  • Réalisation de la gare TGV de Sénart sur le tracé de l’interconnexion qui contourne Paris par l’est, entre les gares actuelles de Massy-TGV et Chessy-Marne-la-Vallée (date d’entrée en service : 2030),
  • Etude de la création d’une liaison est-ouest entre les gares de Brétigny-sur-Orge (RER C) et Ris-Orangis (RER D),
  • Amélioration des interconnexions entre les pôles majeurs (Génopôle, Villaroche, Base Aérienne 217, Grand Stade… etc.)

Lire la suite...

Inondations : Romain Colas saisit Christian Eckert, Secrétaire d’Etat au Budget, afin de lui demander un délai supplémentaire en faveur des télédéclarant-e-s sinistré-e-s

En raison des inondations qui ont durement frappé le pays, de très nombreux foyers en France ont été privés ces derniers jours d’électricité et de connexion internet et n’ont pu s’acquitter de leurs obligations déclaratives au titre de l’impôt sur leurs revenus de 2015. D’autres encore ont été évacués de leur logement et sont accaparés par des démarches auprès de leur assureur.

Député de l’Essonne, département frappé de plein fouet par cette catastrophe naturelle de grande ampleur, j'ai saisi aujourd’hui Monsieur Christian Eckert, Secrétaire d’Etat au Budget, afin de demander le report du délai de télé-déclaration pour les contribuables concerné-e-s, dont la date butoir est fixée à ce mardi 7 juin.

Cette demande a été acceptée par le Ministre et la Direction générale des finances publiques (DGFIP).

A lire sur le web :

Inondations : les sinistrés auront un délai supplémentaire pour leurs impôts

Inondations. Les sinistrés bénéficieront d'un délai pour leurs impôts

Inondations en Essonne : les sinistrés ont une semaine de plus pour déclarer leurs impôts

Draveil : la liberté d’expression à géométrie variable

Comme le font la plupart de mes collègues, je rappelle aux habitant-e-s de la 9ème circonscription les coordonnées de ma permanence parlementaire à travers des campagnes d’affichage.

Fidèles à mes engagements et à ceux de Thierry Mandon, je reçois plusieurs fois par semaine, sur rendez-vous, tous-tes celles et ceux qui le souhaitent, dans les locaux de ma permanence, sise 59 rue Pierre Brossolette à Ris-Orangis, mais également dans les mairies de la circonscription afin d’éviter aux habitant-e-s de venir jusqu’à Ris-Orangis.

Hélas, non seulement, Georges Tron, Maire de Draveil, n’a jamais accepté de mettre à ma disposition un local afin de recevoir les Draveillois-es avec des horaires compatibles avec mon travail parlementaire (contrairement à tous-tes les autres maires de circonscription), mais je constate également que la liberté d’expression politique est une valeur à géométrie variable dans sa ville puisque toutes les affiches collées la semaine dernière ont consciencieusement été décollées moins de 48h après leur apposition sur les panneaux d’affichage libre.

N’en déplaisent à ceux qui se sont livré-e-s à un décollage minutieux et sélectif de mes affiches, je suis et resterai jusqu’à la fin de mon mandat, le député de tous-tes les habitant-e-s de la 9ème circonscription, quelle que soit leur commune de résidence.

J’entends rester disponible et engagé à leurs côtés.

Permanence parlementaire
59 rue Pierre Brossolette – 91330 RIS-ORANGIS
01 69 52 32 60

Lien vers la vidéo

CAVY : retour sur mon action en faveur de l'environnement

Dans le cadre de mon mandat de Vice-Président en charge de l'environnement, de l'aménagement et du développement durable dans l'ex Communauté d'Agglomération du Val d'Yerres (CAVY), retrouvez ci-dessous mon interview dans le numéro spécial  du journal de la CAVY, Bilan 2003-2015 de l'Agglomération du Val d'Yerres.

--

De quelle réalisation êtes-vous le plus fier dans le Val d’ Yerres ?

C’est d'abord d’avoir vu sortir de terre les différents équipements créés par le Val d’Yerres dans notre territoire et de voir les habitants se les approprier. Dans le cadre de ma délégation à l'environnement, je retiens le dialogue fructueux entretenu avec le SIVOM qui a permis de garantir le fonctionnement de ce service essentiel pour les Val d'Yerrois tout en maitrisant le niveau de la taxe ordures ménagères; ce qui semblait compliqué au début de mon mandat 2008. Et puis, l’autre grand élément de satisfaction a été la renégociation du contrat de distribution d’eau potable grâce à laquelle nous avons réussi à réduire le prix de l'eau tout en augmentant les travaux d’investissement sur le réseau de distribution afin d’en assurer la viabilité et la pérennité.

Lire la suite...

Baisse du chômage et reprise économique : un signal encourageant à conforter

Progressivement les voyants passent au vert pour l'économie française: croissance, investissement, balance commerciale, etc...
Aujourd'hui, le chômage affiche sa plus forte baisse mensuelle depuis 16 ans, attestant ainsi la reprise progressive de l’économie française.

Ce mardi, Pôle Emploi a publié les chiffres du chômage pour mars 2016. Avec 3 531 000 demandeurs d’emplois de catégorie A, soit une baisse de 60 000 demandeurs par rapport à février 2016 dont 508 000 demandeurs de moins de 25 ans, soit une baisse de 6,6% en un an (542 000 en mars 2015), les compteurs enregistrent la plus forte baisse depuis 16 ans (août 2000).

Oui ça va mieux en France. Mais le chemin est encore long pour que chaque Français-e en mesure concrètement les effets. Pourtant, les faits sont là.

Lire la suite...

REOSC : le fleuron industriel et technologique mondial implanté à Saint-Pierre-du-Perray reçoit Thierry Mandon

Parce que l’Essonne est un vivier d’entreprises de pointe et que Reosc-Safran a répondu à l’appel d’offre de l’EuropeanSouthernObservatory (ESO) pour le polissage du miroir primaire segmenté de du plus grand télescope du monde (E-ELT – EuropeanExtremely Large Telescope), j’ai proposé à Thierry Mandon, Secrétaire d’Etat en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, de venir à la rencontre des salariés de l’entreprise,Philippe Petitcolin, Directeur général de Safran, Martin Sion, Président de Sagem, Thierry Batut, Président de Reosc et l’ensemble des élu-e-s du territoire, afin de leur apporter notre soutien dans ce magnifique projet d’envergure internationale.

Lire la suite...

Val d'Yerres – Val de Seine : mon action pour permettre l'équité entre les contribuables sur l'ensemble du territoire de l'agglo

En application de la loi Maptam (Loi de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles), les communautés d'agglomération du Val d'Yerres (Boussy-Saint-Antoine, Brunoy, Crosne, Epinay-sous-Sénart, Quincy-sous-Sénart et Yerres) et du Val de Seine (Draveil, Montgeron et Vigneux) ont fusionné le 1er janvier dernier. Je considère que le périmètre de cette nouvelle intercommunalité est une chance car il repose sur un bassin de vie cohérent. C'est la raison pour laquelle j'avais agi auprès du Gouvernement pour que celui-ci soit préféré à un périmètre plus large, allant jusqu'à Morangis, sans lien suffisant ni intérêt partagé avec la rive droite de la Seine (voir le lien suivant).

Lire la suite...

Le dispositif « Embauche PME », bien plus qu’un coup de pouce à l’emploi

Lors de ses vœux aux acteurs économiques et de l’emploi, le 18 janvier dernier, le Président de la République a présenté son Plan d’urgence pour l’emploi, comprenant 7 mesures visant à renforcer la lutte contre le chômage.

Parmi elles, le dispositif « Embauche PME » qui, comme son nom l’indique, constitue une aide à l’embauche pour les petites et moyennes entreprises (PME) et prend effet dès à présent.

Il s'agit d'une prime trimestrielle de 500 €, versée durant les deux premières années des contrats (soit un total de 4 000 €). Elle concerne les embauches réalisées par les PME entre le 18 janvier et le 31 décembre 2016. Elle est versée pour les salaires jusqu'à 1,3 fois le Smic (22 877 € bruts annuels pour 35 heures par semaine).

La mesure « Embauche PME » est cumulable avec les autres dispositifs existants : la réduction générale pour les bas salaires, le pacte de responsabilité et de solidarité ou encore le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE). Au total, c'est jusqu'à 100 % des cotisations patronales qui peuvent être remboursées (pour un salaire au Smic).

Lire la suite...

Tuberculose, Poursuivons la mobilisation !

Retrouvez ci-dessous la tribune que j’ai cosignée dans Le Huffington Post avec Anne Hidalgo, Maire de Paris, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis, Chantal Guittet, Députée socialiste du Finistère et Yves Censi, Député Les Républicains de l’Aveyron.

Chaque année, la tuberculose touche 9,6 millions de personnes dans le monde et en tue 1,5 millions. Le destin des personnes touchées, à Kinshasa comme à Paris, nous concerne tous.

La propagation de la maladie se fait par des particules aériennes expulsées lors de la toux et des crachats. Une personne atteinte de tuberculose évolutive peut, si elle n'est pas ou mal traitée, contaminer 10 à 15 personnes par an. Mycobacterium. tuberculosis ou bacille de Koch, responsable de la tuberculose, ne frappe pas au hasard. Véritable fléau sanitaire et social, l'infection touche bien souvent les plus fragiles, ceux qui n'ont pas accès aux soins, ceux qui souffrent de précarité et d'exclusion, et en fait des cibles privilégiées.

Lire la suite...

Le prélèvement à la source, une mesure de progrès et de simplification

Dès le 1er janvier 2018, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera mis en place . C’est une réforme qui concernera la quasi-totalité des Français (salariés, fonctionnaires, retraités, bénéficiaires de revenus de remplacement, indépendants, agriculteurs et propriétaires percevant des revenus fonciers).

Il s’agira d’un réel progrès pour prévenir les aléas de la vie, personnelle et professionnelle. Aujourd’hui, l’impôt intervient avec un an de retard et le prélèvement en cas de mensualisation se fait le 15 de chaque mois. En 2018, il sera immédiat : prélevé à la source à la même date que le versement des salaires.

Il ne sera donc plus nécessaire d’épargner pour s’acquitter de l’impôt et les Français pourront disposer pleinement de leurs revenus.

Lire la suite...

 

lien parti socialistelien Assemblée nationale

Assemblée nationale

Le site de l'Assemblée nationale
  • Aucun résultat ne correspond à votre recherche